The creation of Axel

Avec son personnage malicieux, comique et quelque peu nerveux, Axel, Axelent a créé une figurine animée qui, avec une bonne dose d'humour, présente les produits de l'entreprise dans divers décors pour une base de clients globale. Anders Martinsson, l'animateur derrière Axel, raconte la naissance d’Axel, ce qu'il lui apporte, les autres caractères animés et leurs personnalités.

Lorsqu’Anders Martinsson a commencé à s’intéresser aux graphiques animés par ordinateur, il y a environ 20 ans, Internet n'était pas aussi répandu qu’aujourd'hui et peu de personnes avaient entendu parler des graphiques 3D. Les logiciels n'étaient pas répandus et il n’y avait pratiquement pas de formation sur ce sujet.

.

Anders-Martinsson.jpg)

 

Comment avez-vous d’abord commencé avec les graphiques 3D ?

J'ai commencé la 3D comme un passe-temps lorsque j'avais quinze ans et j’ai ressenti que j’aimerais vraiment en faire mon métier. Mais lorsque le temps est arrivé pour moi de passer à un enseignement supérieur, environ cinq ans plus tard, il n'y avait pas un grand choix de logiciels.

L’un des rares cours que j'ai pu trouver en Suède était à l'École des divertissement du futur de la petite ville de Karlshamn, sur la côte est suédoise. C'était très loin des grandes villes où l’on aurait pu s’attendre à trouver des cours avancés sur le sujet et encore plus loin de Sjömarken où j'ai grandi, à 51 kilomètres à l'est de Gothenburg à vol d'oiseau. Mais c'était une école entièrement consacrée aux graphiques 3D avec l'accent sur les jeux vidéo et les annonces publicitaires.

axel-sketch.jpg

 

J'ai étudié jour et nuit pendant deux ans et pendant mon stage à l'entreprise de production Fido Film à Stockholm. Ils m’ont à leur tour délégué chez Visual Art, ma première tâche graphique réelle. Après seulement deux ou trois semaines, mon collègue stagiaire m'a recommandé au développeur de jeux vidéo Massive Entertainment de Malmö. J'y ai passé quatre ans et j’ai fait partie de l'équipe qui a développé le jeu de stratégie World of Conflict, dont pratiquement un million d’exemplaires ont été vendus. Aujourd'hui l'entreprise fait partie d’Ubisoft, une partie de l'équipe qui développe des jeux comme Assassin’s Creed et Tom Clancy’s The Division.

Après quelques années à Malmö, je suis revenu avec ma compagne à Gothenburg afin de nous retrouver plus près de nos familles. J'ai travaillé dans la visualisation et les animations architecturales pour des annonces publicitaires et d'autres types de matériel marketing. Mais le travail était plus de l’encadrement que de la créativité. Donc en 2010 j'ai lancé ma propre entreprise, Pixel Valley, et j’ai été engagé par une entreprise qui travaillait également avec les graphiques 3D. Quelques années plus tard, nous avons déménagé à Varberg, à 70 kilomètres au sud de Gothenburg, le long de la côte ouest. Aujourd'hui je travaille sur des publicités et des animations pour les entreprises, et ma société fait partie d'un collectif d'indépendants dans lequel nous nous aidons sur les projets plus grands.

axel.jpg)

 

Pour vous en tant qu’animateur, quelle est la plus grande différence entre les films et les jeux vidéo ?

Le travail sur les films animés est beaucoup plus libre que le développement des jeux vidéo car on ne demande pas de performance budgétaire comme c’est toujours le cas dans le développement des jeux vidéo. Sinon les processus ne sont pas si différents. Comme pour les jeux vidéo, vous créez une maquette préparatoire et un script qui capturent l'action en plusieurs images. Et le même logiciel est souvent utilisé dans les deux cas. La plus grande différence est dans le produit final et comment il est livré.

Quand avez-vous commencé à travailer pour Axelent ?

En 2016. La tâche consistait à créer des images fixes de leurs produits au moyen de graphiques 3D. Elles ont été ensuite insérées dans des photos de décors réels qu’une entreprise de production avait photographiés. Au bout d'un moment, tout le monde s'est rendu compte qu'il serait beaucoup plus simple pour moi de créer les décors sur un ordinateur.

J'ai à présent plusieurs décors de base qui peuvent être utilisés pour les produits d'Axelent et les films animés avec Axel dans le rôle principal. Des décors tels qu’une scierie, un aéroport et une usine automobile. Cela facilite la création de bonnes animations et me donne une plus grande liberté par rapport à l'utilisation de photos des décors réels.

axel-hand-drawn.jpg

 

Comment est né Axel ?

Pour créer un personnage, vous avez besoin d'un point de référence. J'ai pris des idées de Disney, d’annonces publicitaires et d'autres endroits que les personnes d'Axelent ont trouvées bonnes. À partir de là j'ai commencé à esquisser un nouveau personnage avec l’un de mes employés, Simon Algehov. Axelent n'a pas aimé les sept ou huit premières suggestions que nous avons trouvées. À la suite d’une réflexion en commun ici, à Pixel Valley, avec deux représentants d'Axelent, une nouvelle suggestion a été avancée, qui a été acceptée par Axelent. Tout au long du processus nous avons eu un bon dialogue et une bonne coopération, comme cela doit être, à mon opinion. Nous avons commencé le travail en 2017 et avons eu beaucoup de temps. Nous avons considéré jusqu’à 15 suggestions de personnages, ce que j’apprécie beaucoup. Un calendrier serré peut rendre un projet très stressant. Il est difficile d’obtenir un résultat aussi bon que ce que nous avons fait avec Axel.

Une fois le personnage prêt en 2D, nous avons commencé à le créer dans le programme 3D. Il y a une grande différence par rapport à une esquisse bidimensionnelle. Nous avon dû corriger certains détails et envoyer deux ou trois nouvelles versions à Axelent pour accord. La dernière étape de la création, avant de commencer à animer le personnage, est de lui permettre de se déplacer. Vous le faites en recréant un système de muscles et de squelette à l'intérieur de la figurine en trois dimensions.

axel-tittut.jpg)

 

Quelles sont les expressions les plus importantes pour un personnage animé ?

Les yeux sont toujours les plus importants. Si vous ratez les yeux, le personnage ne sera jamais bien perçu ou réaliste. Cela pourquoi les personnages animés ont presque toujours de grands yeux. Ils communiquent tellement plus.

En plus des yeux bons et expressifs, le personnage doit également avoir une silhouette et une forme attrayantes. Donc les yeux et la silhouette sont sur quoi je travaille le plus. Si un personnage a une bonne silhouette, il sera reconnu même s’il n’est pas entièrement visible. Des personnages tels que Super Mario, Batman et Jack Sparrow sont reconnaissables instantanément par leurs seules silhouettes. Je le sais car je l'ai testé sur les étudiants universitaires à qui j'enseigne.

axel-saw.jpg

 

Qui est Axel en tant que personne ?

Il assez malicieux et un peu gauche. Il également très nerveux. Cela n’est pas étonnant en considérant qu’il doit avancer devant une grande scie circulaire dans une scierie, dans l’une des animations. Mais il se calme au fur et à mesure que des produits Axelent sont installés autour des machines. Il également drôle. L'humour est un composant essentiel de ces films.

Comment la création de films animés diffère d’un tournage traditionnel ?

Ils sont similaires dans une certaine mesure. Dans les deux cas vous créez une maquette préparatoire avec des esquisses dans des images qui montrent l'action. Mais le rendu des images en film animé peut prendre énormément de temps. Dans ce cas jusqu'à quatre heures. Mais vous devez vous rappeler qu'il faut 25 images pour créer une seconde de film. Ainsi afin d’éviter de prendre deux ans pour réaliser un film de deux minutes, j'ai des ordinateurs puissants qui font le travail pour moi.

axel-hello.jpg)

 

Quels sont les avantages de la communication par des personnages animés ?

Avant tout le facteur de reconnaissance. La création d’une chose qui sera toujours directement associée à l'entreprise et à ses produits. Avec le temps, les personnes commencent à associer le personnage à l'entreprise sans se référer au logo de l'entreprise.

Le personnage devient unique et le client peut tout adapter en conséquence. Il est courant pour des entreprises similaires de s'imiter dans leur marketing. Mais imiter des personnages est difficile et prend du temps. Avoir son personnage propre associé à votre entreprise vous aide à la différencier dans votre secteur d'activité.

C’est également amusant ! Les personnes sont rapidement impatientes sur Internet. Un personnage amusant dans un film maintiendra leur intérêt plus longtemps. Vous pouvez également créer des produits autour du personnage, des peluches, des figurines en plastique, des costumes, etc.

En outre, un personnage animé peut présenter des processus complexes et techniques d’une façon simple. Par exemple, le personnage et le produit peuvent être placés dans une pièce complètement blanche sans rien pour distraire la présentation.

Vous n’êtes pas dépendant d’acteurs ayant le temps de participer et un personnage animé n’a aucune limite dans ses actions. Vous pouvez l'envoyer dans l'espace si vous le voulez.

Selon votre opinion, qu'a réalisé Axelent en créant Axel dans le cadre de sa stratégie marketing ?

Axel a apporté du matériel marketing plus accrocheur que ce qu'ils utilisaient auparavant et qui se distingue de leurs concurrents. Il est un personnage unique qui sera toujours associé à l'entreprise et à ses produits et qui améliore beaucoup le facteur de reconnaissance.

 

 

Related articles

Find more resources and Article

17 Jun 2021 • Article

Nouveau produit

Les panneaux grillagés industriels et les protections Axelent sont développés pour créer des envi...

14 Jun 2021 • Article

Partager, c'est prendre soin des autres

We have collected all our knowledge about keeping yourself, your staff, production, warehouse and...

10 Jun 2021 • Article

Des partenariats qui font la différence

Pour Axelent, le sport est synonyme d'équité, de cohésion, d'excitation et d'émotion. En soutenan...

10 Jun 2021 • Article

Comment trouver la bonne hauteur de protection ?

Pour améliorer la sécurité et éviter les accidents, il est essentiel de calculer la bonne hauteur...